Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Incubateur – Amaury Courlet participe au programme d’accélération avec Hodygé, une gamme de cosmétiques naturels à base d’eau active à pH12
05 juillet 2021

Incubateur – Amaury Courlet participe au programme d’accélération avec Hodygé, une gamme de cosmétiques naturels à base d’eau active à pH12

Incubateur – Amaury Courlet participe au programme d’accélération avec Hodygé, une gamme de cosmétiques naturels à base d’eau active à pH12

Depuis le 21 mai, l’incubateur de MBS accompagne 5 projets entrepreneuriaux avec une dimension responsable à travers un coaching individualisé et intensif : le  programme d’accélération. L’objectif ? Aider les étudiants et les alumni, porteurs de projets, à optimiser leur stratégie de vente, renforcer leur structure, élargir leur réseau et préparer une levée de fonds.

Diplômé 2018, Amaury Courlet et son entreprise Hodygé font partie de cette cohorte 2021 avec pour mission d’apporter bien-être et soin, en créant des produits d’hygiène et de santé basés sur une eau active et à pH12. Le premier marché qu’il aborde ? Celui de la cosmétique.

 

L’entrepreneuriat pour satisfaire sa quête de sens

L’envie d’entreprendre d’Amaury lui traversait l’esprit déjà en classe préparatoire, mais a pris forme lors de sa dernière année d’études à MBS. « J’ai opté pour la spécialisation Start-up afin de toucher du doigt l’écosystème entrepreneurial et de prendre le temps de réfléchir à un business model sur une avancée scientifique très innovante : une eau active à pH12. » explique le diplômé.

Après l’obtention de son diplôme, Amaury évolue pendant deux ans dans des missions d’audit et conseil comptable et financier. « J’ai eu l’occasion de solidifier mes compétences à travers de nombreuses missions effectuées au sein d’EY. Néanmoins, j’ai toujours gardé en tête ce premier business model, et j’avais peur de rater quelque chose, si je ne me donnais pas les moyens de m’investir dedans ».

En août 2019, Amaury rejoint le programme JumpStart d’Ernst & Young, qui permet de dégager du temps pour un projet entrepreneurial en parallèle de ses missions. Amaury dépoussière son business plan, planche sur ses premières études de marché et approche des formulateurs (des sous-traitants qui produisent et conditionnent des produits cosmétiques) pour construire son réseau de partenaires.

Une démarche environnementale stricte

« Je souhaitais que le projet inclût dès ses origines, une approche responsable que ce soient les ingrédients, les matériaux ou les partenaires. D’ailleurs, ces derniers ont été choisis parce qu’ils sont engagés dans une démarche environnementale stricte. Grâce à leurs compétences techniques, nous avons ensemble imaginé une routine beauté minimaliste pour la peau du visage tant par le nombre de produits (3), que par le nombre d’ingrédients uniques utilisés (11). L’objectif était de se concentrer sur les besoins premiers d’une routine beauté, à savoir nettoyer, apaiser, hydrater et protéger la peau ; tout en exploitant au maximum le pouvoir de l’eau active à pH12 » témoigne Amaury.

 « Sur la fin de mes années EY, j’ai ressenti un manque d’engagement dans mes missions : je ne me projetais plus dans les métiers du chiffre, parce que je n’y trouvais plus d’appétence. J’ai donc démissionné en mai 2020, pendant le premier confinement, avec pour finalité de retrouver du sens dans mes actions du quotidien, dans les liens sociaux que je tisse, mais surtout grâce au plaisir et à l’engagement que je ressens dans la mise en œuvre de ce projet ».

 

Un accompagnement individualisé et intensif

Aujourd’hui, l’entrepreneur a terminé la phase de gestion de projet et attend la livraison d’une première production. « C’est la raison pour laquelle j’ai choisi d’intégrer le programme d’accélération de MBS : les coachs ont pu apporter leur contribution quant à l’architecture de valeur du projet. De nombreuses réflexions ont été menées sur le développement de la croissance organique d’Hodygé, réflexions qui venaient pallier un manque de compétences ». La prochaine étape ? « Commencer à tester le marché avec des échantillons pendant l’été, pour envisager un lancement en ligne à la mi-septembre. D’ailleurs, si des personnes veulent tester les produits et me faire des retours, n’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ».

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.