Montpellier Business School

La pédagogie à MBS

Séparateur
La pédagogie à MBS

La pédagogie à MBS

La méthode pédagogique de MBS est à la fois le support et le levier d’une expérience d’apprentissage globale, augmentée et agissante, qui permet aux apprenants de faire la différence sur le marché de l’emploi : devenir des précurseurs de la transformation économique responsable.

L’étudiant au centre de la pédagogie

La méthode pédagogique développée par Montpellier Business School favorise l’apprentissage des pratiques et des outils professionnels, tout en s’appuyant sur les apports de la théorie et de la recherche académique la plus récente.

A MBS la pédagogie fait de l’apprenant l’acteur central de sa formation en activant son apprentissage. Elle vise la responsabilisation de l’étudiant, le développement de son autonomie, de sa maturité et de son esprit d’initiative en maximisant l’efficacité du temps présentiel et du temps de travail hors de la salle de classe.

L’ensemble du corps professoral de MBS est formé à cette méthode qui est déployée dans tous les programmes de MBS, et adaptée au public apprenant.

5 étapes clés entre travail personnel et travail en salle de classe

En amont de la séance, en autonomie :

La préparation du cours par l’étudiant

Cette première étape permet de se familiariser avec le sujet du cours et de faciliter l’interactivité en séance.

Les étudiants utilisent des ressources pédagogiques mises à leur disposition, dont ils s’approprient les contenus par eux-mêmes en amont des séances en face-à-face afin que les séances de face-à-face pédagogique puissent être centrées sur la réflexion, l’esprit critique, l’exploitation, la formulation et résolution de problèmes, ainsi que la créativité et l’imagination et le débat autour et sur les connaissances.

Pendant la séance, en salle de classe :

La restitution par les étudiants

Cette étape permet de vérifier les savoirs acquis au cours de la phase de préparation de la séance et des séances précédentes. Animée de manière interactive, elle donne également l’opportunité d’échanger sur et d’intégrer des éléments d’actualité au cours. La restitution peut prendre différentes formes en fonction du sujet, du public, de l’architecture du cours (exposé, quizz, discussion / débat…).

L’apport théorique par l’enseignant

Cette étape permet d’enrichir et de lier les savoirs acquis aux concepts théoriques.

Sur la base des restitutions réalisées, l’enseignant apporte sa valeur ajoutée en expliquant et en enrichissant les questionnements par des apports théoriques. Cette phase est un moment privilégié de pédagogie, adaptée aux spécificités du public, d’échange et de débat.

L’application des concepts

Cette étape permet de confronter les concepts et les méthodes à la réalité des entreprises, des secteurs, des contextes, des environnements, des problématiques actuelles…

En fonction des thématiques abordées au cours de la séance, l’enseignant organise des activités pédagogiques permettant la mise en application des savoirs acquis (exercices, mini-cas, projets par exemple, individuels ou en groupes). Elle permet grâce à l’illustration des contextes divers d’application des concepts de démontrer la pertinence de la théorie. Elle doit aussi conduire à s’interroger sur les limites théoriques éventuelles, à identifier les problématiques qui demeurent parfois sans réponse définitive ou encore à comprendre les adaptations rendues nécessaires en pratique pour rendre les savoirs théoriques opérationnels.

La synthèse des éléments clés de la séance

Cette étape permet d’ancrer les acquis (connaissances, compétences, méthodes…) et de les inscrire dans la logique d’apprentissage.

L’enseignant réalise une synthèse des points essentiels à retenir sur la thématique de la séance, réaffirme les principes ou éléments clés, resitue le savoir acquis dans la logique du cours et fait le lien avec le travail à réaliser pour la séance suivante.

Une expérience globale d’apprentissage

Un ensemble d’expériences complémentaires, réalisées souvent hors la salle de classe, viennent compléter l’expérience académique :

L’expérience professionnelle

Elle constitue un terrain d’exploration et d’application, en environnement complexe. Elle dialogue avec l’expérience pédagogique en générant des questionnements, en consolidant la responsabilisation et l’autonomisation.

L’expérience associative

Elle joue un rôle de laboratoire d’expérimentation.

L’engagement associatif permet de mettre immédiatement en action ce qui a été appris et en ce sens prolonge l’expérience académique test and learn. Elle stimule la créativité, autorise les erreurs et complète également l’expérience professionnelle en favorisant l’acquisition de compétences et aptitudes additionnelles.

L’expérience multiculturelle et internationale

Elle nourrit la connaissance de soi, l’ouverture aux autres et la réflexivité. Qu’il s’agisse d’un séjour à l’étranger ou d’une exposition à la diversité présente sur le campus, l’expérience multiculturelle permet de confronter des méthodes et des pratiques et d’élargir ses propres cadres de références et de travail.

Partager cette page
Partager
Cette page
Download our Bachelor Programme brochure
Identity(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.