Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Start-up Week : 800 étudiants imaginent avec Air France les solutions pour accélérer la transition environnementale du secteur des transports aériens
06 janvier 2021

Start-up Week : 800 étudiants imaginent avec Air France les solutions pour accélérer la transition environnementale du secteur des transports aériens

Start-up Week : 800 étudiants imaginent avec Air France les solutions pour accélérer la transition environnementale du secteur des transports aériens

Un Business Game pour développer le goût d’entreprendre

Le 5 janvier marquait le lancement de la Start-Up Week de Montpellier Business School (MBS), une 7e édition 100% en ligne organisée par l’Entrepreneurship Center de l’école. Ce Business Game par équipe immerge les 800 apprentis de dernière année du Programme Grande Ecole au défi de la création d’entreprise.

« Nous avons formé les équipes afin de mixer les spécialisations et les compétences. Déjà professionnels au sein de leur entreprise d’accueil, les étudiants ont ici une nouvelle opportunité d’exprimer leur expertise pour développer ensemble le goût d’entreprendre dans un contexte économique qui pourrait à première vue les freiner. » explique Dr. Annabelle Jaouen, Directrice de l’Entrepreneurship Center.

 

Air France est le parrain de cette nouvelle édition

Encadrés par les Enseignants-Chercheurs et les coachs experts de l’incubateur, les apprentis ont cette année comme défi de créer un business model pour accélérer la transition environnementale du secteur des transports aériens.

C’est donc naturellement qu’Air France, Grand Partenaire de MBS, a accepté de parrainer la nouvelle édition du Business Game. « Ce projet répond à la fois au besoin d’innover pour accélérer la transition écologique, mais aussi à l’envie de l’entreprise de poursuivre les interactions de proximité avec l’école et les étudiants dans une période où le distanciel est privilégié pour des raisons sanitaires. » témoigne Vincent Etchebehere, Directeur du développement durable et des nouvelles mobilités chez Air France.

Enseignant-Chercheur spécialiste du secteur et titulaire de la Chaire Pégase, Dr. Paul Chiambaretto rappelle l’enjeu pédagogique de l’exercice : « A l’issu de cette semaine, les étudiants devront prouver que leur idée a bien un marché, qu’elle est faisable et viable en termes d’impact environnemental, sociétal et financier. Les équipes auront l’opportunité de pitcher devant un jury composé de la Direction d’Air France et des experts de MBS, avec notamment Anne Rigail, Directrice Générale d’Air France et de Anne-Sophie Le Lay, Secrétaire générale d’Air France KLM.”

 

Les enjeux environnementaux au cœur de la problématique

Aujourd’hui, MBS est l’une des Grandes écoles qui déploie le plus grand nombre d’heures d’enseignement sur des problématiques liées à la RSE. « Il est important de saisir l’opportunité que représente la Start-up Week pour solliciter de manière 360° les compétences et l’appétence qu’ont développées les étudiants à imaginer des solutions écologiques et durables. » précise Dr. Annabelle Jaouen.

« Dans le cas du transport aérien, nous faisons face à une situation d’urgence climatique. Entre 2005 et 2050, la feuille de route prévoyait une diminution des émissions de CO2 du secteur de moitié. En 2019, on constate finalement au niveau mondial une augmentation de ces émissions par rapport à 2005 de 40%, ce qui rend l’objectif de 2050 encore plus difficile à atteindre. Pourtant nous avons le devoir de repenser les modèles afin de limiter la crise climatique, adopter une trajectoire de décarbonation et permettre à toute la communauté Air France de contribuer à cette lutte. » conclut Vincent Etchebehere.

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.