Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Burn-out et quête de sens : Rémy Genet, diplômé 2009, aborde le mal-être d’une génération dans son roman « Dans le rouge »
17 juillet 2019

Burn-out et quête de sens : Rémy Genet, diplômé 2009, aborde le mal-être d’une génération dans son roman « Dans le rouge »

Burn-out et quête de sens : Rémy Genet, diplômé 2009, aborde le mal-être d’une génération dans son roman « Dans le rouge »

L’hyperconnexion, la culture de l’urgence et la sur-adaptation : autant de sources de pression sur les épaules de la nouvelle génération de travailleurs

Comme l’explique Julien Granata, Enseignant-Chercheur à MBS, le digital favorise le multitasking (ex : être en réunion, répondre à un mail et prendre des notes simultanément). L’instantanéité des communications renforce la culture de l’urgence et la contrainte de devoir traiter plusieurs sujets sur divers supports.

Face à ces phénomènes, les générations Y et Z s’adaptent et adoptent un rythme haché en micro-phases, passant tout au long de la journée d’un sujet à un autre, du plaisir au travail, sur des séquences de plus en plus courtes. « Lorsque l’on fait une école de commerce, on se prépare à l’adaptation », explique Rémy Genet, diplômé 2009. « Cette gymnastique mentale s’acquiert tout au long du parcours par l’international, les projets, les stages… Naturellement, nous sortons de l’école plus « ouverts » tandis que ces expériences nous enseignent à faire des compromis et à nous adapter à de nombreux environnements et entreprises. La question est plutôt celle de l’évolution personnelle et identitaire. Le risque est de se « sur-adapter » au point de ne plus cerner sa propre identité », poursuit Rémy Genet.

« Dans le Rouge » : le voyage d’un cadre au bord du burn-out, bloqué entre hallucinations et réalité

Après un parcours professionnel de sept ans en Amérique latine, Rémy s’est installé au Portugal pour devenir manager dans une entreprise de nouvelles technologies et de sécurité. Il a ensuite profité de la naissance de son fils pour renouer avec une passion enfouie : l’écriture.

« L’idée n’a jamais été celle d’écrire un roman d’entreprise ou d’un guide pratique. Il ’agssait plutôt de puiser dans une expérience propre la matière nécessaire à une fiction satirique qui parlerait aux personnes à bout de souffle dans leur milieu professionnel. Savoir si on est à sa place lorsqu’on a la chance d’occuper un poste intéressant, à responsabilités…etc., ce n’est pas forcément évident. Et pourtant, on a le droit de s’y sentir mal à l’aise, de ne pas s’identifier à la mission qui nous est confiée et de vouloir en changer. »

Des étudiants de mieux en mieux préparés

Conscients de cette problématique, les enseignants et pédagogues de MBS travaillent en permanence sur des méthodes et des contenus d’enseignement à même d’aider les nouvelles générations d’étudiants à prendre du recul sur eux-mêmes, leur parcours et leurs missions. Cette réflexion débute dès le séminaire d’intégration des étudiants, à travers des sessions de team building orchestrées par l’Observatoire du comportement de MBS. L’étudiant est ensuite suivi régulièrement à différents moments-clés du cursus, jusqu’au rapport d’activité quelques mois précédant l’obtention du diplôme. Ce rapport demande à l’étudiant de faire un bilan transversal sur l’intégralité de son cursus, en incluant les dimensions personnelles. « L’objectif est que l’étudiant puisse donner du sens à ce qu’il fait et définir la proposition de valeur qui lui est propre. » explique Christine Bousquet, Directrice du Programme Grande Ecole de MBS.

Que ce soit sous la forme de modules pour apprendre à gérer son temps, sous la forme de conférences pour débattre de la notion de « bonheur », ou sous la forme d’une aide psychologique indépendante disponible sur le campus, des solutions sont à la disposition des étudiants pour les accompagner face à ce mal-être générationnel qu’exprime Rémy Genet dans son roman « Dans le rouge ».

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.