David Rivoire, fondateur de VAE Les 2 Rives, société spécialisée en VAE et en solutions diplômantes : « Le dispositif mis en place chez Air France est très novateur »

 

Le dispositif de VAE hybride que vous avez élaboré avec Montpellier Business School à l’intention des responsables de secteur et des instructeurs d’Air France est totalement novateur. Quels étaient donc les enjeux ?

Air France est en pleine évolution stratégique. L’entreprise est engagée dans un vaste projet de transformation. Dans ce contexte, se pose la question de l’adaptation des compétences à son projet d’entreprise, autrement dit : quelles sont les compétences que ses collaborateurs doivent renforcer ou acquérir pour être pleinement en capacité d’accompagner le projet d’entreprise ?
S’agissant plus particulièrement des responsables de secteurs et des instructeurs, l’interrogation a donc été de dire : « On s’appuie sur eux pour conduire opérationnellement notre évolution stratégique ; les a-t-on suffisamment pourvus en outils et en compétences pour ça ? ». Un diagnostic a été fait. Il a montré, à ce stade, qu’ils sont de très bons managers opérationnels, ils manquent effectivement d’outils et de vision globale. J’ajoute que l’idée du projet, concernant les PNC, c’est de commencer par les managers, pour embarquer toutes les équipes.

Comment a été pensé le dispositif dans lequel ces personnels d’encadrement PNC se sont engagés ?


L’idée du dispositif est de proposer une formation sur mesure ciblée sur le besoin en compétences identifié, avec un objectif diplômant. Et cela pour plusieurs raisons : la prise en compte de la responsabilité sociale de l’entreprise, la réforme de la formation professionnelle… Mais le fait qu’une formation soit diplômante présente aussi un réel intérêt, qu’on ne voit pas forcément tout de suite : elle suscite une assiduité et une volonté de réussir plus fortes qu’une formation classique. Les candidats y adhèrent plus facilement car il y a un diplôme au bout : ils ont envie de l’obtenir.

Ça, c’est le premier point. Mais comment est venue l’idée de mixer VAE et formation académique, bref de concevoir une VAE hybride avec une Grande Ecole de management ?

C’est là qu’intervient Montpellier Business School. Six écoles étaient short-listées et c’est elle qui a fait la meilleure offre, une offre très performante. Montpellier Business School a répondu à la demande en proposant une solution hybride mêlant un parcours de formation collectif et une démarche de VAE individuelle. Le programme est constitué de 23 jours de formation ; c’est un accès au diplôme ultra-optimisé, et une VAE à la fin, évaluée à 150 heures de travail personnel, pour laquelle nous accompagnons individuellement les candidats. C’est une solution adaptée à la situation des personnes auxquelles on s’adresse. Si on avait dit aux responsables de secteur et aux instructeurs : « Vous devez faire deux années de master, voire cinq », par définition ça n’aurait pas été réalisable.
L’intérêt du parcours dans lequel ils s’engagent, c’est d’être ancré à un projet de validation d’acquis, optimisé par un programme de formation adossé. On est loin d’une approche scolaire. Le stagiaire ne va pas obtenir son diplôme avec un examen théorique et des notes. Il l’obtient en convainquant le jury VAE que ses capacités et compétences professionnelles valent le diplôme. Cela dit, personne n’est assuré de le décrocher. Chaque candidat doit démontrer que le programme de formation lui a permis de faire évoluer sa vision. Ce n’est donc pas le fait d’avoir eu 10/20 ou un A. C’est très novateur.

Qu’amène en termes de performance ce type de formation ?


À la sortie, les stagiaires sont plus sereins, plus confiants, plus à leur place, plus motivés pour avancer encore plus vite, plus agiles, plus présents. Certains sont arrivés avec un bac et un an plus tard, ils se retrouvent avec un bac + 5 qu’ils ont obtenu grâce à leurs efforts. Ils gagnent en estime, en confiance. Ça crée un moteur et ils avancent plus vite. Ils ont une meilleure capacité aussi pour accompagner le projet d’entreprise et l’entreprise s’y retrouve en termes d’efficacité.


 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)