Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • L’Escape Game : un outil pédagogique interculturel pour améliorer l’ancrage mémoriel des étudiants
24 octobre 2019

L’Escape Game : un outil pédagogique interculturel pour améliorer l’ancrage mémoriel des étudiants

L’Escape Game : un outil pédagogique interculturel pour améliorer l’ancrage mémoriel des étudiants

MBS intègre l’escape gaming pour contourner les limites de l’attention et renforcer l’assimilation des concepts.

 

A l’ère de l’hyperconnexion, l’attention de la nouvelle génération suit un schéma basé sur un rythme de micro-tâches brèves successives. « Il s’agit du multitasking » explique Dr. Julien GRANATA, « nous évoluons dans le monde de l’instantanéité, donnant le sentiment de devoir traiter simultanément divers sujets via divers supports. » Ainsi, les étudiants issus de la génération Y et Z se concentrent et naviguent toutes les quinze minutes en moyenne d’un sujet à un autre.

« Face à l’attention qui change, il fallait trouver une approche ludique pour faciliter l’assimilation des concepts et des compétences. » explique Rocio OVILLA BUENO, Professeur et Coordinatrice du Pôle Langues de MBS. « En intégrant l’escape game comme outil d’apprentissage et d’évaluation, on parvient à contourner la résistance mentale de l’étudiant et à le challenger sur des exercices brefs mis en scène dans un scenario ludique. »

Fonder des règles du jeu inclusives pour favoriser l’utilisation des softs skills

 

Beverly LELIGOIS enseigne le management interculturel à MBS et a adopté la technique de l’escape game pour mettre à l’épreuve les compétences comportementales et le travail en équipe des étudiants. Basé sur un scénario d’enquête autour de la mise en danger du patrimoine culturel, cet exercice a fait appel successivement à la culture générale, aux concepts managériaux, à l’empathie et aux compétences artistiques des étudiants. « Au sein d’une même équipe, nous pouvions retrouver jusqu’à six nationalités différentes. Lors de l’étape finale du jeu, les étudiants devaient parvenir s’entendre pour créer un support créatif symbolisant la personnalité multiculturelle de leur groupe. »

La clé pour un escape game réussi réside dans l’aspect stratégique des solutions. « Les groupes qui réussissent dans le temps imparti sont ceux qui ne se sont pas précipités et qui ont effectué une bonne répartition des rôles et des tâches. Les groupes qui ont mis en place une réelle stratégie sont parvenus à limiter les conflits générés par les péripéties du jeu. » explique Beverly LELIGOIS. « L’escape game permet aussi de confronter l’étudiant à l’échec, sans que cela soit interprété comme une sanction et ainsi l’inviter à repenser sa stratégie. »

Une méthode reconnue par le monde académique

 

L’escape game de Montpellier Business School a encore de beaux jours devant lui. A la suite du module « Management interculturel » dispensé par Beverly LELIGOIS à Air France, le scénario de l’escape game a pu être enregistré auprès de la CCMP (Centrale de Cas et de Médias Pédagogiques), organisme garant de l’apport pédagogique du jeu.

Par ailleurs, Rocio OVILLA BUENO qui fut l’une des premières à intégrer ce nouveau mécanisme à MBS a eu l’opportunité de présenter sa méthodologie d’élaboration des escapes games à l’université de l’UNAM, au Mexique, devant 80 professeurs prêts à adopter cet outil d’apprentissage.

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.