Montpellier Business School
17 novembre 2016

Témoignage de Roger-Yannick Chartier : Ma société a gagné en qualité de travail

Témoignage de Roger-Yannick Chartier : Ma société a gagné en qualité de travail

Cogérant de Corum Immobilier, une société familiale basée à Montpellier, employant 20 collaborateurs sur l’Hérault, le Gard et le Vaucluse, Roger-Yannick Chartier a suivi le parcours Top Manager PME / Business Unit de Montpellier Business School. Il témoigne.

 

Qu’est-ce qui vous a décidé à suivre le parcours Top Manager PME / Business Unit de Montpellier Business School, alors que vous codirigez votre entreprise familiale depuis 15 ans ?

Je n’avais pas tous les outils dont doit disposer, aujourd’hui, un manager pour piloter des équipes. J’avais tout appris sur le terrain. Ma formation initiale est celle d’un juriste en droit de l’immobilier. Presque aussitôt sorti de l’université, j’ai rejoint ma mère à la tête de la société. Ainsi, il m’a semblé important d’étoffer mes connaissances. J’ai donc décidé il y a deux ans de me former une bonne fois pour toute. Montpellier Business School propose une formation au Top Management. J’ai donc décidé de suivre ce cursus sur 12 mois.

 

Que recherchiez-vous précisément en vous y inscrivant ?

Je voulais incarner mon rôle d’entrepreneur, tant en matière de gestion humaine que d’analyse financière, de structuration de mes process… Les dirigeants de petite entreprise se retrouvent souvent à la tête d’équipes sans y avoir été préparés. Or, nous avons besoin d’une grande assurance dans ce rôle de manager et cela passe par l’acquisition des compétences nécessaires. La formation a répondu à mes attentes et m’a permis de gérer ma société et de m’investir en plus dans plusieurs associations, dont le réseau Initiative Montpellier – Pic-Saint-Loup que je préside.

 

Qu’est-ce que votre société y a gagné ?

Comme les process sont à présent bien définis et plus fluides, elle a gagné en qualité de travail. Mes collaborateurs comprennent mieux la politique de l’entreprise ; ils s’impliquent davantage, jusqu’à prendre la défense de la société et même la promouvoir à l’extérieur. Nous avons évidemment gagné en compétitivité. Mais, à mes yeux, il y a mieux : la société a, grâce à ce changement, pu opérer des diversifications auxquelles nous n’avions jamais pensé avant comme par exemple nos gestions innovantes de structures : crèches, galeries commerciales, maisons de retraite, centres médicaux… Nous avons, de plus, développé une approche coopérative de notre travail : chaque contrat est ainsi fait sur mesure en fonction des attentes de nos clients et de nos partenaires.
Ces nouvelles activités ont compensé la perte du chiffre d’affaires liée aux suites de la crise de 2008 sur le marché de l’immobilier. De ce fait, j’ai réussi à maintenir tous les emplois dans la société. Nos collaborateurs le savent et ça renforce la cohésion, ce qui est important dans une situation économique tendue. Enfin, et j’insiste, un chef d’entreprise n’est rien sans ses collaborateurs.

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.