Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Entreprendre pour l’écologie : diplômé 2018, Nicolas Soum crée un outil open-source pour mesurer l’impact environnemental des entreprises. Un projet sélectionné pour l’accélérateur MBS
03 juin 2021

Entreprendre pour l’écologie : diplômé 2018, Nicolas Soum crée un outil open-source pour mesurer l’impact environnemental des entreprises. Un projet sélectionné pour l’accélérateur MBS

Entreprendre pour l’écologie : diplômé 2018, Nicolas Soum crée un outil open-source pour mesurer l’impact environnemental des entreprises. Un projet sélectionné pour l’accélérateur MBS

Jusqu’au 29 juin, l’incubateur de MBS organise son programme d’accélération et accompagne individuellement 5 projets entrepreneuriaux avec une dimension responsable afin de les aider à optimiser leur stratégie de vente, renforcer leur structure, élargir leur réseau et préparer une levée de fonds.

Parmi les projets qui bénéficient de ce coaching intensif, on retrouve Kabaun, un outil en open-source porté par Nicolas Soum, diplômé 2018, qui a pour objectif de faciliter la mesure de l’impact carbone des entreprises.

 

La volonté de mettre ses compétences techniques au service d’une cause

Après un parcours en alternance au sein de l’Agence France Presse (AFP), Nicolas Soum a évolué au sein des groupes M6 puis SALTO, où il occupe aujourd’hui la responsabilité d’Head of data. « J’ai l’opportunité aujourd’hui d’accompagner et de manager des projets data qui m’ont permis au fil des expériences de me construire un vrai socle de compétences techniques. Avec Alexandre, nous avons choisi de créer Kabaun pour mettre à profit nos compétences afin d’agir pour une cause importante pour nous : l’environnement. Kabaun c’est aujourd’hui une petite dizaine de personnes engagées qui travaillent sur leur temps libre pour construire un monde plus éco-responsable.» explique Nicolas.

 

« Nous choisissons l’open-source car la mesure de l’impact carbone est la propriété de tous »

L’éveil écologique de Nicolas prend ses racines durant son adolescence. « Le déclic s’est fait lors d’une visite de la Mer de glace dans les Alpes. On pouvait y voir à quel point la glace avait reculé au fil des années. Aujourd’hui, grâce à mon métier, je sais aussi que les méthodes pour présenter des chiffres certifiés ne sont pas toujours uniformes, et que certaines entreprises communiquent sur leur engagement environnemental sans être réellement transparentes. C’est cela qui nous a motivé avec Alexandre à créer des ressources pour faciliter l’accès à la mesure de l’impact carbone. » confie le diplômé.

« L’urgence climatique est l’enjeu de tous et les outils de mesures de l’impact environnemental des entreprises ne peuvent pas être accessibles que pour celles qui peuvent les financer. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de privilégier l’open-source et de construire une technologie ouverte pour permettre à tous ceux qui souhaitent s’engager de le faire. Par notre technologie, nous avons la certitude que nous ne pouvons pas nous substituer à l’expertise humaine des experts. Nous souhaitons leur apporter toutes les billes pour être de plus en plus précis.» complète-t-il.

 

L’intelligence collective au service de l’environnement : il est encore temps de rejoindre le projet

Aujourd’hui animé par une dizaine de bénévoles, le projet Kabaun recrute et construit des groupes projet neutre et indépendant avec de volontaires prêts à s’engager afin de structurer sa démarche. En plus de mettre à disposition un outil open source, ils développent également une plateforme open data transparente qui partagera les études et les calculs de l’impact environnemental présents dans le domaine public.

« Nous ne cherchons pas que des experts climats mais également des citoyens prêts à s’engager dans le développement des outils et dans la stratégie de communication afin que la plateforme puisse être utilisée par le plus grand nombre. Le projet n’a pour limite que notre capacité à diffuser un message auprès du plus grand nombre. Nous ouvrirons plusieurs étapes de recrutement. Les recrutements restent ouverts jusqu’à fin juin. D’ici là, la phase d’accélération de l’incubateur nous permettra de construire une stratégie afin de lever des fonds pour financer les recherches et l’hébergement de la plateforme. » conclut Nicolas Soum.

Pour en savoir plus sur Kabaun et rejoindre l’aventure, rendez-vous ici.

 

A propos de l’incubateur

Depuis 2015, l’incubateur de MBS a accompagné plus de 600 projets de création d’entreprise.

Pré-incubation, incubation, coaching personnalisé : il est ouvert à tous les étudiants ou alumni de l’école qui ont un projet entrepreneurial avec une dimension responsable.

Si vous souhaitez bénéficier de cet accompagnement, vous pouvez contacter l’incubateur :  ec@montpellier-bs.com

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.