Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Coup d’envoi de la 8e édition de la Start-up Week : 3 jours pour créer un business model et atteindre le zéro carbone
14 février 2022

Coup d’envoi de la 8e édition de la Start-up Week : 3 jours pour créer un business model et atteindre le zéro carbone

Coup d’envoi de la 8e édition de la Start-up Week : 3 jours pour créer un business model et atteindre le zéro carbone

Ce lundi 14 février marquait le lancement de la 8e édition de la Start-Up Week de MBS, un Business Game majeur dans le cursus des 336 étudiants de dernière année du Programme Bachelor. Toujours orchestrée par l’Entrepreneurship Center et ses coachs experts, la Start-up Week est parrainée cette année par la Banque Populaire du Sud, Grand Partenaire historique de l’école.

 Mis à jour après la finale du 16/02

Une simulation immersive pour adopter la posture d’entrepreneur

Au programme de cette nouvelle édition : 3 jours de travail intensif pour challenger les compétences en entrepreneuriat des étudiants et imaginer la solution la plus pertinente et responsable pour leur client.

Cette année, les étudiants ont dû créer un modèle économique de startup qui propose une innovation visant à répondre à l’une des recommandations de l’IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) afin de réduire le réchauffement climatique et atteindre 0% d’émission carbone d’ici 2050. « L’objectif est de faire prendre conscience que l’esprit d’entreprise, et les startups qui le pratiquent, peuvent être un outil puissant pour aider à atténuer le changement climatique » explique Dr. Jan Weiss, Enseignant-Chercheur de MBS.

Ce sont 42 groupes qui ont pitché en anglais ce mercredi leur Business Plan et leurs prévisionnels financiers, le tout devant un jury composé d’Enseignants-Chercheurs, de professionnels du secteur bancaire et de coachs en entrepreneuriat.

 

Un focus sur la finance responsable

La mission de MBS est de former les précurseurs de la transition économique, environnementale et durable. La finance responsable est donc au cœur des enseignements d’économie à MBS, notamment grâce à la performance de sa recherche dans la thématique, avec la Chaire Finance sociale et durable et le Yunus Center de l’école.

« L’exercice de la Start-Up Week présente une opportunité concrète d’appliquer ses compétences transversales en entrepreneuriat mais aussi en RSE, une dimension recherchée dans les projets que nous accompagnons dans leur concrétisation au sein de l’incubateur. » explique Dr. Annabelle Jaouen, Directrice de l’Entrepreneurship Center.

5 groupes ont réussi à se démarquer et se sont affrontés dans une battle finale. A l’issue de la délibération du jury, c’est finalement le groupe 33 avec leur concept “Smart Step” qui l’emporte. Composée d’Ambre, Bernardo, Carla, Emma, Ishan, Jessica, Robin et Soraya, l’équipe a développé une entreprise dont l’objectif était d’étendre et de démocratiser l’utilisation de pavés producteurs d’énergie dans les zones piétonnes énergivores comme les centres commerciaux.

 

Un parrain engagé dans la professionnalisation des étudiants de MBS

Grand Partenaire historique de l’école, la Banque populaire du Sud coopère de manière rapprochée avec MBS sur les thématiques de recrutement, d’alternance ou de stages.

Dans la continuité de ces efforts pour la professionnalisation des étudiants, la Banque Populaire du Sud a choisi cette année d’aller plus loin dans son investissement en parrainant la Start-Up Week. Ce sont 6 professionnels, membres de la Direction ou experts de la RSE, qui se sont mobilisés pour juger de la pertinence des solutions imaginées par cette nouvelle génération.

“C’est très important pour nous de participer à ce dispositif pédagogique qui nous lie au monde étudiant. Ces talents sont nos collaborateurs de demain donc il est important de pouvoir leur apporter cette réalité du terrain. Plus précisément, dans le cadre de la Banque Populaire du Sud, nous rencontrons tous les jours des entrepreneurs qui viennent nous partager leur projet de création d’entreprise et nous avons à cœur de soutenir les projets qui s’inscrivent dans cette démarche de transition écologique et de durabilité.” conclurent Joddie Andrieu, Directrice Développement des compétences chez Banque Populaire du Sud et Caroline Bénichoux, Chargée de Développement RSE chez Banque Populaire du Sud

 

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.