Montpellier Business School
  • Accueil /
  • Actualités /
  • Adopter une démarche écologique au sein de la 2e industrie la plus polluante au monde : le défi d’Arnaud Esclangon, diplômé 2016 du programme MBA de Montpellier Business School
27 juillet 2020

Adopter une démarche écologique au sein de la 2e industrie la plus polluante au monde : le défi d’Arnaud Esclangon, diplômé 2016 du programme MBA de Montpellier Business School

Adopter une démarche écologique au sein de la 2e industrie la plus polluante au monde : le défi d’Arnaud Esclangon, diplômé 2016 du programme MBA de Montpellier Business School

Provoquer un changement de carrière en démarrant une aventure entrepreneuriale fondée sur des valeurs fortes

Après une riche expérience de vingt ans au sein du groupe Sanofi, Arnaud Esclangon avait besoin de nouveaux challenges. « Je tournais en rond. J’ai alors opté pour une formation MBA au sein de Montpellier Business School afin de développer mes compétences et ouvrir de nouvelles portes. » explique Arnaud, diplômé du programme en 2016.

« La mixité des profils m’a permis de côtoyer des entrepreneurs et de découvrir toute la dimension professionnelle qui me manquait dans le salariat. Quelques années après ma diplomation, je décide d’opérer un changement de carrière et me lance à mon tour dans l’entrepreneuriat, à l’aide d’un projet fondé sur ma passion pour l’histoire de France et sur mon engagement pour le développement durable » complète Arnaud Esclangon. 

Arnaud Esclangon créé L’Esprit des Forts, une marque de prêt à porter de fabrication française et respectueuse de l’environnement où se mêlent culture, histoire et Art de Vivre à la française

Partagé avec Montpellier Business School, l’engagement pour le développement durable et l’écologie est l’un des piliers fondateurs de l’Esprit des Forts. « L’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Il est temps d’agir. Il est important pour la planète que nous utilisions des fibres écoresponsables pour réduire au maximum notre empreinte écologique. Nous utilisons des teintures certifiées OEKO-TEX®, non-toxiques pour la planète et pour votre santé, et nos étiquettes sont brodées pour réduire l’utilisation de produits chimiques d’impression. Nous avons également mis à disposition des conseils pour bien entretenir ses vêtements et éviter la surconsommation. » explique Arnaud Esclangon, fondateur de l’entreprise.

Fondé également sur la reconnaissance du savoir-faire de l’industrie textile française, l’Esprit des Forts retranscrit la passion d’Arnaud pour le patrimoine français dans ses produits et leur fabrication haut-de-gamme. « Notre ancrage territorial contribue à construire notre identité. Nous privilégions les circuits courts et l’industrie locale, afin de maintenir un très haut niveau de qualité et également pour œuvrer à la préservation des emplois de l’industrie textile française » complète l’entrepreneur.

Incubé à Montpellier Business School, Arnaud Esclangon partage son expérience aux potentiels entrepreneurs étudiants

L’incubateur de Montpellier Business School a pour mission d’accompagner tous les étudiants et diplômés, entrepreneurs ou futurs entrepreneurs de MBS à n’importe quel stade de leur projet, c’est-à-dire de la simple idée à la création. Ceci passe par un stade de pré-incubation, qui vise à affiner les idées, afin d’intégrer par la suite la phase d’incubation visant la création de la start-up. Chaque année, plus d’une centaine de projets sont incubés dans des secteurs extrêmement variés.

Pour les étudiants qui hésiteraient encore à franchir les portes de l’incubateur, Arnaud a quelques retours d’expérience. « L’entrepreneuriat par certains aspects est un peu comme une mini-thérapie. Si on veut que son entreprise se développe, il faut se connaitre soi-même, identifier ses blocages, se comprendre, mais aussi bien s’entourer. Ensuite il faut éviter de s’autocensurer : un projet entrepreneurial 100% abouti n’existe pas et il ne faut donc pas hésiter à aller à la rencontre de l’incubateur avec une idée non aboutie. La vraie bonne démarche à  mon sens c’est celle qui a été testée sur le terrain sous la forme d’un prototype par exemple. Soyez indulgent avec vous-même, car, au final, ce n’est pas un sprint mais bien un marathon. » conclut Arnaud.

Retrouvez Arnaud et l’Esprit des Forts :

Partager cette page
Partager
Cette page
Contact us
Identity(Nécessaire)
Preferred contact method(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contactez-nous
Identité(Nécessaire)
Je préfère être contacté par(Nécessaire)
RGPD
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.