Diplômée 2015, Manon Favier a présenté une communication tirée de son mémoire au congrès annuel de l’Association Française du Marketing

 

Originaire de Bourgogne, Manon a toujours souhaité faire carrière dans le domaine du vin. A 26 ans, cette diplômée 2015 du programme Master Grande Ecole de Montpellier BS est devenue une vraie spécialiste du packaging du vin. Evoluant en tant que chef de secteur chez O-I, leader mondial de l’emballage en verre, elle est passionnée par son domaine et a connu un joli succès en présentant une communication tirée de son mémoire au congrès annuel de l’Association Française de Marketing (AFM).

« Le thème de mon mémoire était « Champagne : Quel est l’impact du degré de complexité du design de l’étiquette sur la perception de l’image de marque ? », annonce Manon. Lors du congrès de l’AFM, c’est donc une communication tirée de ce mémoire qu’elle a dû présenter. En résumé, il s’agissait d’expliquer quel design d’étiquette est le plus susceptible de communiquer telle ou telle sorte d’image de marque au consommateur. Comment communiquer une impression de haut de gamme, de finesse, de qualité etc. « Par exemple, l’expérimentation menée pour les besoins de mon mémoire montre qu’une étiquette au design complexe donne une image festive et féminine tandis qu’une étiquette très épurée est perçue comme un vecteur de succès ».

La présentation s’est déroulée en plusieurs étapes. Tout d’abord la revue de littérature, c’est-à-dire des différents écrits en lien avec son sujet (le packaging) afin de mettre en évidence l’intérêt de sa recherche, puis la méthodologie utilisée à savoir la création de 3 étiquettes de vins ensuite administrées auprès de 300 répondants via un questionnaire en ligne, et enfin les résultats ainsi que les limites de sa recherche. « Le fait de présenter son travail de Master 2 devant un public de doctorants et d’enseignants chercheurs est très gratifiant, et cela confirme mon souhait d’approfondir ce sujet. D’autant plus que venant du « terrain », j’ai bien conscience que ce type de travail peut apporter des éléments de réponses aux acteurs de la filière du vin. Ma participation à l’AFM m’a donc convaincu de préparer une thèse, c’est l’une de mes prochaines étapes ».

Aujourd’hui chef de secteur marché vin en Bourgogne pour le groupe OI, Manon tient à adresser ses remerciements à son tuteur de mémoire, M. Franck Celhay, professeur associé à Montpellier BS : « La méthodologie de recherche est une méthode à part entière, sans son exigence académique, mon mémoire n’aurait pas été aussi pertinent, je le remercie également pour sa patience et ses précieuses explications. » De même, pour Mme Gaëlle Pantin Sohier, professeur à l’université d’Angers qui, avec Franck Celhay a participé à l’amélioration de son mémoire et à la rédaction de la communication en vue de sa participation à AFM : « Je la remercie pour sa disponibilité, ses encouragements et son soutien à venir ».

Enfin, Manon remercie particulièrement Montpellier BS qui, elle tient à le rappeler, est à l’initiative de ce mémoire de recherche. « Dans mon cas, ce travail a participé à mon ouverture d’esprit notamment via le recours à la littérature qui peut se révéler un réel support dans mon travail quotidien ».

Bonne chance à Manon pour la suite de sa carrière et pour ce projet de thèse ! Nous ne manquerons pas de la suivre.




 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)