La nouvelle génération est bien consciente des enjeux de ce monde et elle le rappelle ! Merci à l’association Sup de Cœur de Montpellier Business School pour cette belle exposition « réfugiés figurés »


Pierre Fromentin est un spécialiste des effets spéciaux et assistant réalisateur pour une série de documentaires historiques sur Arte mais aussi vidéaste et photographe sur son temps libre. Il s’est rendu à la frontière serbo-hongroise en juillet 2015 pour réaliser un reportage photo sur les réfugiés. Un témoignage poignant tout en images bien loin du terme récurrent et terriblement réducteur de « migrants ». Son exposition actuellement dans les locaux de Montpellier Business School, a touché Célia, trésorière de l’association Sup de Cœur.

Célia Troubat, 20 ans est une étudiante en 3ème année de licence du Programme Master Grande Ecole à Montpellier Business School. Elle est à l’origine de la présentation de l’exposition dont le vernissage a eu lieu lundi dernier. « Je suis depuis quelques années bénévole à l’antenne jeune Amnesty International; à Clermont-Ferrand d’abord, ma ville d’origine, puis à Montpellier désormais. Montpellier est une ville étudiante dynamique, et des initiatives solidaires se créent facilement pour sensibiliser le plus grand nombre aux Droits Humains. J’ai notamment pu m’impliquer dans différentes campagnes d’Amnesty (projection de film, signature de pétitions dans la rue, projets artistiques…). Récemment, j’ai rencontré Esperanza de Sedano Varo, responsable de l’antenne jeune d’Amnesty International Montpellier, qui m’a parlé du travail réalisé par Pierre sur les réfugiés Syriens. J’ai tout de suite pensé à diffuser son travail et j’ai proposé d’accueillir l’exposition « réfugiés figurés » à l’école car cette exposition cadrait parfaitement avec les valeurs d’ouverture et de diversité de l’école. J’ai pris contact avec Pierre, ce photographe montpelliérain, qui a également réalisé des courts métrages documentaires pour le Festival ALIMENTERRE, il a adhéré tout de suite et y a pris du plaisir », nous raconte Célia.

Le vernissage a eu lieu lundi soir dans le hall principal de Montpellier Business School en présence de Pierre Fromentin, qui a présenté l’exposition et raconté son voyage poignant en Serbie et en Hongrie où il a rencontré ces réfugiés. Dans ses récits, il raconte la précarité et l’indifférence. Sous le portrait photo de chaque réfugié, on peut apercevoir son nom ainsi que sa profession. On retrouve des étudiants, des ingénieurs... « Pierre a voulu redonner à ces personnes leur humanité et leur dignité. On les voit souriants, confiants malgré la misère et leur exil. Ces gens-là sont des étudiants, des employés, des pères ou mères de famille qui n’ont pas choisi de quitter leur pays et j’avais envie de le rappeler », ajoute Célia.

L’exposition dure jusqu’à vendredi soir au rez-de-chaussée du bâtiment principal de Montpellier BS. Un projet est à venir pour diffuser l’exposition au lycée Jean Monnet de Montpellier.  L’association Sup de Cœur soutient tous les projets humanistes et caritatifs portés par les étudiants de l’école et les associations de Montpellier.

Pour en savoir plus sur le travail de Pierre Fromentin c’est par ici : www.vimeo.com/pierrefromentin


 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)