« Quand on a gouté à l’apprentissage, on peut difficilement s’en passer ! » le témoignage de Nadine, alternante Bachelor à la BPCE


A Montpellier Business School, il est possible, voire fortement recommandé, de réaliser ou d’intégrer la troisième et dernière année du Bachelor par apprentissage. Nadine Sader, étudiante palestinienne de 22 ans, après s’être expatriée en France pour obtenir une licence à l’université de Lyon, a croisé l’année dernière les étudiants de Montpellier Business School sur le salon de l’alternance à Lyon. Elle a décidé d’intégrer la dernière année du Bachelor par apprentissage et est, depuis septembre, en contrat à la BPCE au poste de chargée d’études marketing à Paris.

« Je savais que c’était une réelle opportunité d’opter pour l’apprentissage, j’avais lu des magazines d’orientation qui indiquaient que Montpellier BS était une école pionnière en la matière avec une vraie expertise », commence Nadine. « J’ai donc rejoint l’école et choisi ce cursus car je voulais vraiment avoir une expérience professionnelle de longue durée et obtenir un Bachelor reconnu tant sur le marché français qu’à l’international. Au départ, je ne savais pas si j’avais assez d’expérience  professionnelle pour décrocher le contrat de mes rêves, mais j’ai été bien coachée pour mettre en avant mes compétences et moi qui aime la rigueur et les chiffres, mais aussi l’aspect créatif, j’ai pu décrocher un contrat à la BPCE à Paris  ».

Nadine travaille donc à la BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne), à Paris, depuis septembre en tant que chargée d’études marketing. Dans les missions qui lui sont confiée, elle participe notamment à la création de la P.L.V (publicité sur le lieu de vente), aux études statistiques, à la veille concurrentielle et travaille avec tous les membres de l’équipe sur différents projets. « Cela fait à peine 4 mois que j’y suis mais je suis vraiment ravie. L’équipe qui m’a accueilli est formidable, je découvre le marketing des produits et services bancaires et le fonctionnement d'un grand groupe français. L’alternance des cours et de la période entreprise au rythme de 3 semaines / 1 semaine est vraiment idéale.  J’allie les concepts à la réalité du terrain et j’ai l’impression d’apprendre et de comprendre plus vite. J’arrive à m’organiser pour gérer les deux aspects pédagogiques et professionnels, c’est un passage obligé mais ça se fait plutôt bien ! Les coachs alternance sont disponibles, ma famille me soutient toujours dans mes déplacements et dans mon changement de mode de vie, et mon équipe comme ma manager est très concernée par ce que je fais. Je mets un point d’honneur à ne décevoir personne ! ».

Quand on lui demande quels sont ses projets dans un futur proche, Nadine répond clairement : « Maintenant que j’y ai gouté, je compte bien poursuivre en master par alternance. Cependant, je n’ai pas encore d’idée très précise d’entreprise dans laquelle je voudrais évoluer, on verra bien les opportunités qui s’offrent à moi, peut-être que la BPCE aura envie de me garder. Je voudrais d’ailleurs en profiter pour remercier ma tutrice, Madame Anne Latty, responsable de l’animation et efficacité commerciale pour l'Economie sociale à la Caisse d'Epargne, qui me fait confiance, m’encourage et m’aide à progresser dans tous les domaines au quotidien. C’est très précieux d’avoir un maitre d’apprentissage autant concerné  ».

Pour en savoir plus sur le programme Bachelor par alternance : http://www.montpellier-bs.com/programme-bachelor/le-cursus/bachelor-en-alternance


 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)