Un parcours 100% alternance ! Le témoignage de Lucie, étudiante en 4e année de programme Bachelor à MBS

Depuis toujours, Lucie aime convaincre et négocier. Alors lorsqu’elle obtient son bac ES, elle se dirige tout de suite vers les métiers commerciaux. Avec un DUT Tech de Co en alternance, elle engrange de l’expérience comme chef de Rayon chez Géant Casino pendant 2 ans avant de partir en Angleterre comme fille au pair pendant 1 an et demi et rejoindre le Bachelor de MBS l’année suivante. Aujourd’hui en dernière année du programme, elle est en contrat d’un an au sein d’Unilever comme chef de secteur à Bordeaux et revient avec nous sur son parcours.

« Après mon DUT, je savais que je voulais rejoindre MBS car elle est n°1 de l’alternance et je n’imaginais pas mon cursus académique sans passer par cette voie ! » commence-t-elle. « Mais j’ai d’abord voulu faire une année « off » pour prendre en maturité et surtout améliorer mon niveau d’anglais car je savais que les cours à MBS étaient en grande partie dans cette langue, et je ne voulais pas me pénaliser en devant travailler le fond et la forme en même temps ! En plus maîtriser l’anglais est primordial quand on veut travailler dans le commerce. »

En 2016, Lucie passe à la fois le concours Bachelor et le concours Formation Initiale Alternée 1 pour le programme Master. Finalement, elle obtient les deux et décide de passer par un an de Bachelor pour profiter de plusieurs contrats d’apprentissage et donc, plusieurs entreprises, avant de poursuivre en Master. « Ce qui est bien à MBS c’est qu’il existe forcément un parcours qui nous correspond. Avec un Bac+2, j’avais plusieurs possibilités et je les aie tentées ! Et même si j’ai l’objectif de sortir avec un bac+5, j’ai choisi le Bachelor car je mets la priorité sur la diversification de mes expériences professionnelles » explique Lucie. « Récemment, j’ai donc passé le concours Formation Initiale Alternée 2 pour passer en 2ème année de programme Master. J’attends la réponse, le 10 mai, mais cela ne m’a pas empêché de commencer à chercher un nouveau contrat d’apprentissage, de 2 ans cette fois ! »

Mais jusqu’à fin août, c’est au sein d’Unilever à Bordeaux que Lucie est alternante, au poste de chef de secteur. « Pour moi, il était essentiel d’avoir l’expérience terrain avant de pouvoir prétendre à passer à un poste au siège. En tant que chef de secteur, je couvre toute la région Landes et Gironde, et je visite plus de 3 magasins par jour. Ce métier apprend la patience, la rigueur et met à l’épreuve votre sens de l’organisation ! Car les plannings doivent être bouclés 2 semaines à l’avance et il ne faut pas oublier un rendez-vous ! J’aime beaucoup ce rythme car je suis quelqu’un de très active, mais pour mon prochain contrat, je voudrais voir d’autres secteurs que la Grande Distribution. Comme je m’intéresse beaucoup à l’aéronautique et l’avionique, pourquoi pas chez une grande entreprise dans ce domaine, comme assistante de directeur commercial ou junior trading vente, par exemple. L’idéal serait aussi un poste où je puisse pratiquer régulièrement l’anglais, pour ne pas risquer de le perdre, mais heureusement, on le travaille aussi beaucoup pendant les périodes de cours à MBS ! »

En effet, cette année, les étudiants en dernière année de Bachelor ont suivi 10 cours en anglais au total, couvrant autant le marketing que le management ou la communication. « Si je n’avais pas fait cette année au Royaume-Uni, personnellement, j’aurais eu beaucoup plus de difficultés à les suivre, sachant qu’en plus j’ai choisi l’alternance et donc j’ai moins de temps à dédier aux cours. Mais j’en connais aussi qui ont très bien réussi alors qu’au départ, ils n’avaient pas forcément un niveau d’anglais correct. Donc tout dépend de la motivation et de la persévérance dont on fait preuve pour atteindre nos objectifs ! C’est d’ailleurs la même chose dans le commerce. Si on veut être commercial et que l’on n’est pas prêt à se donner à 200%, alors c’est que ce n’est pas pour nous ! » termine-t-elle.

Et ce qui est certain, c’est qu’au vu de son dynamisme et de sa bonne humeur communicatrice, Lucie, elle, est faite pour ça ! Merci à elle pour ce témoignage.

En savoir plus sur le programme Bachelor : Bachelor of International Business Administration
En savoir plus sur le concours Bachelor : admission en programme Bachelor

 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)