Les journées mondiales sans téléphone portable, ce n'était pas pour elle ! Etudiante Bachelor en alternance chez SFR, Mélanie témoigne de son expérience au poste d’acheteuse reverse logistique

Originaire des Antilles, Mélanie avait commencé un Bachelor dans une école de management du nord de la France mais elle a finalement voulu intégrer le programme Bachelor de MBS pour effectuer la dernière année en alternance. Une fois le concours d’entrée réussi, elle a même décroché un contrat d’alternance chez SFR dans le domaine d'activité qu’elle souhaitait : les achats. Témoignage.

La tête bien ancrée sur les épaules malgré ses 21 ans, Mélanie a la particularité d’avoir passé le concours Bachelor de MBS depuis… Hawaii ! « Non seulement j’ai passé le concours à distance car j’étais en année d’échange universitaire à la Chaminade University d’Honolulu mais j’ai également réalisé mes recherches d’alternance depuis là-bas. Heureusement qu’il y avait Skype pour les différents entretiens », se souvient-elle. « Je voulais faire de l’alternance pour être indépendante financièrement et surtout pour gagner de l’expérience professionnelle. Et maintenant que je suis alternante chez SFR, je me rends compte que c’est un bon moyen de se différencier pour la suite car j’ai déjà pas mal de responsabilités. C’est donc très valorisant pour moi et pour mon CV et je pense que ça pourra m’offrir davantage d’opportunités ».

Acheteuse reverse logistique au siège de SFR à Saint-Denis (93) depuis septembre dernier, Mélanie s’occupe principalement des achats de téléphones mobiles reconditionnés. « C’est un service très complet et je travaille beaucoup avec nos fournisseurs. Nous les achetons pour les remettre ensuite sur le marché via des offres en ligne spécifiques. Aux achats, nous voyons aussi avec quel prestataire seront traitées les reprises de téléphones en magasin. C’est très enrichissant comme poste car je travaille aussi avec notre service marketing qui s’occupe de la création des offres. On décide ensemble à quel prix on rachète les téléphones, comment ils vont être vendus ensuite, quelle quantité et quel modèle il faut etc. Il y a aussi un aspect juridique car nous faisons les contrats avec les fournisseurs et une partie technique qui concerne les pièces détachées des téléphones. Enfin, il y a aussi de la négociation avec les fournisseurs donc je dirais que c’est un poste très complet qui me permet de découvrir de nombreuses tâches ».

Étudiante en dernière année du programme Bachelor à Montpellier Business School, Mélanie combine travail et études, ce qui lui permet de rapidement mettre en application ce qu’elle apprend en cours. « J’apprends beaucoup aussi bien en entreprise qu’à l’école où j’ai des cours assez globaux en français comme en anglais. Donc c’est bien pour mes connaissances surtout quand j’ai des échanges avec d’autres services internes comme le marketing ».

Plongée toute la journée dans la téléphonie, Mélanie a forcément tendance à sourire quand on lui demande ce qu’elle a fait ce lundi 6 février, journée mondiale sans téléphone mobile. « C’est assez rigolo pour moi alors que j’occupe un poste comme celui-là ! Que ce soit pour moi ou pour n’importe qui, ça me parait impossible de passer une journée sans mobile… En tout cas, moi, lundi, j’avais les mains dans les téléphones ! »

Pour en savoir plus sur les modalités d’admission au programme Bachelor de Montpellier BS, rendez-vous ici.


 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)