Que sont-ils devenus ? Hubert Martin, diplômé Bachelor 2011, connait un joli succès grâce à sa marque d’accessoires Vertical

 

Nous l’avions rencontré il y a un an et Hubert nous avait alors présenté Vertical, sa toute jeune marque d’accessoires qui ne comptait alors que des bretelles. Douze mois plus tard, les bretelles ont fait des petits et la marque commercialise aussi des ceintures, des gants et même des lacets. Un développement produit mais pas que puisque Vertical est maintenant distribué dans 55 points de vente en plus de la boutique en ligne. Ce diplômé du programme Bachelor de Montpellier Business School nous dévoile la stratégie qu’il a mise en place.

Jeune entrepreneur, Hubert Martin a suivi le programme Bachelor de Montpellier Business School en grande partie pour sa dimension internationale. Une dimension que le diplômé 2011 conserve plus que jamais puisqu’il envisage le développement commercial de sa marque en dehors de nos frontières. « Aujourd’hui, je peux déjà compter sur 55 points de vente. Ils sont à 80% en France tandis que les autres sont en Espagne, au Portugal, en Finlande, au Maroc et en Belgique. En janvier, je prévois d’engager un commercial qui s’occupera du réseau de distribution en France tandis que je quitterai Paris pour développer le réseau en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. Au début je n’étais pas forcément convaincu mais en fait, la vente online et celle en boutique se complètent bien et c’est même très important pour accroitre la notoriété de la marque ».

Mais avant janvier, il y a encore Noël à passer et Hubert se montre déjà plus que satisfait du succès rencontré par ses accessoires. « J’ai eu plus de commandes que ce que j’espérais aussi bien au niveau des revendeurs que par notre boutique en ligne. C’est un temps fort de l’année et le best-seller reste les bretelles « Les Parisiennes »… mais nos nouveaux produits trouvent aussi leur public ! ».

Justement, ces nouveaux produits, quels sont-ils ? « Il faut déjà rappeler que Vertical est une marque d’accessoires spécialisés car l’effet de mode et de saison est nettement moins pénalisant qu’avec du prêt-à-porter. Mais on peut avoir des nouveautés bien sûr ! La preuve avec ma gamme qui a accueilli les lacets en février et les gants et ceintures en septembre. A ce stade, Vertical compte 9 références de ceinture, 3 références de gants, 30 références de lacets et 35 références de bretelles car c’est notre produit phare. Toute la production est made in France et c’est très important. Par exemple, nos gants sont produits exclusivement par la célèbre maison Fabre à Millau. Le style de nos accessoires fait aussi que la marque est présente uniquement dans des magasins « trendy » et avant-gardistes dans le style concept store. Ces derniers mois, nous avons même fait un passage au Bon Marché dans le cadre de la thématique Paris ».

Pour conclure, Hubert se projette dans le développement produit à venir. « Au départ, je voulais me lancer dans le e-commerce avec des produits compacts, légers, incassables, sans l’inconvénient de la taille et se vendant aux alentours des 50 euros. Aujourd’hui, un produit qui se vend bien sur internet a toutes ces caractéristiques ! Donc je peux déjà l’annoncer, en 2017, plein de nouveaux produits seront proposés par Vertical ! »

Hubert ne souhaitant trop en révéler, il nous donne rendez-vous dans quelques mois pour… quelques surprises !

Pour en savoir plus : https://vertical-laccessoire.com

 
School
       

         


Taxe d'apprentissage La Fondation Groupe Sup de Co Montpellier

Dernières actualités

Toutes
les Actus




Espace téléchargement (Plaquettes/Documents)